5/recent-posts/slider2

404

We Are Sorry, Page Not Found

Apologies, but the page you requested could not be found.

Home Page

Surfcasting Bretagne

Environnement

De jour comme de nuit, chaque pêcheur peut s’installer avec son matériel sur une plage, pointe rocheuse ou digue portuaire.
La majorité du littoral est accessible à tous les amateurs, passionnés de pêche et de nature
Le terme surfcasting " recherche du poisson dans la vague " désigne une technique de pêche aux appâts naturels ou artificiels qui se pratique en mer depuis la plage (canne verticale posée sur un piquet planté dans le sable), roche ou digue.


Surfcasting plage


Une des caractéristiques premières de cette pêche est qu'il faut lancer relativement loin du bord. En effet, certaines espèces de poissons rechignent à venir tout près du bord.
La pêche au fond, appelé aussi « pêche à soutenir consiste à laisser couler verticalement (d'une digue), ou balancer son bas de ligne appâté et lesté le plus loin possible en attendant les touches
Le matériel, montages et les appâts doivent être adaptés à l’environnement (distances recherchées, courants, secteurs et espèces ciblées)
Toutes ces techniques de pêche du bord évoluent constamment avec du matériel de plus en plus performants, les lancers atteignent des distances inespérées il y a encore plusieurs années.


Lancer surfcasting


Les Endroits et moments propices

Au premier abord,l’environnement marin peut paraitre déroutant,le pêcheur doit apprendre à lire les secteurs de cote,le courant pour savoir quelles zones sont fréquentées,à quel moment de la marée et par quelle espèces.
Seule une longue pratique et observation pourra donner les infos d'un secteur et donc des résultats
Voici quelques clés pour réussir une bonne partie de pêche et mettre toutes les chances de son côté.


Plage de Kerminihy


Marées

Il semble que le moment de la marée, le marnage, et les courants soient déterminant sur l’activité des poissons.
La durée moyenne d’une marée est de 6 heures et la montée des eaux n’est pas instantanée et demandera en moyenne 3 heures pour atteindre son plus haut niveau ou son plus bas niveau à marée descendante avec quelques variations dues aux courants et au sens du vent.
La phase ou la montée ou descente des eaux atteint son maximum s’appelle l’étale (étape ou le courant est faible, voire nul avant la bascule de marée, durée 30mn environ) par expérience la période qui précède ou succède la renverse du courant semble le moment le plus approprie, pour la pêche dans les estuaires marins concernant la plage mi montante au posé et pleine mer aux leurres.



Les coefficients grimpants semblent donner également de meilleurs résultats, pour le vent l’orientation ouest,sud-ouest parait meilleure,d’où les dictons: vent terre (nord, est et nord-est) vent de misère poisson reste en mer!!!
Vent du nord - rien ne mord !!!!
Mais les vents de nord, nord-est peuvent aussi être d’excellents alliés, pour atteindre des endroits inaccessibles avec les vents de face.
Exemple 1 : pleine mer 9h52 coefficient 57 et hauteur d’eau 4,15 mètres, la période de pêche la + adaptée se situera entre 7h52 et 10h52, pour la pleine mer la fin de montante semble + prolifique.


Date xxx Coefficient Heure Hauteur
Basse mer 57 04H06 1,95 M
Haute mer 09H52 4,15 M
Basse mer 54 16H20 2,00 M
Haute mer 22H09 4,30 M


Exemple 2: basse mer 16h20 coefficient 54 et hauteur d’eau 2,00 mètres, la période de pêche la + adaptée se situera 14h20 et 18h20.


Le Lieu

Toute les plages ne se prêtent pas à ce mode de pêche, il faut rechercher les "baïnes" (elles se forment sur un relief ou le phénomène de marée est fort, le sable fin, le dénivelée important, et une forte houle), fosses et cassant ou autres roches, privilégier surtout les secteurs rocheux, les poissons fréquentent ces endroits pour chercher leur nourriture en fonction des marées, ces environnements sont propices aux différents éléments de la chaine alimentaire.
Petite astuce allez consulter Google Earth cela peut donner de bonnes infos sur les spots rocheux.


Soleil rouge


Les plages pentues sont à prospecter en priorité car la hauteur d’eau est plus importante, mais on peut aussi de trouver de beaux poissons dans très peu d’eau.
Dans les estuaires, la concentration des poissons aux alentours des parcs à huitres est souvent très importante.



Conclusion: Le verbe sembler revient souvent dans l'article, la pêche n’est pas une science exacte, il y a tjrs des exceptions qui mettent la règle à l’épreuve. Ce qui est vrai une journée ne l’est pas forcément le lendemain.
Hier est derrière, demain est un mystère ........
En fait l’idéal est de pratiquer une marée complète et ne pas hésiter à varier les distances et changer de spot lorsque les résultats ne sont pas au rendez-vous.
L’aube, le soir et la pêche de nuit sont également à privilégier
1 commentaire:
  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer

All Rights Reserved by LABRAX56 © 2015 - 2016