5/recent-posts/slider2

404

We Are Sorry, Page Not Found

Apologies, but the page you requested could not be found.

Home Page

Génération Fortnite a la pêche !

Chose promise...
Un petit clin d’œil à Blennie et Speedy gonzales,deux jeunes pêcheurs côtoyés durant cette saison 2018.
On va commencer par le régional, Gurvan, un produit 100% breizh, avec un prénom comme ça on pouvait s'en douter, un passionné de pêche en général, et a vrai dire il est à bonne école avec son Papa Anthony qui pratique toutes les pêches mer, eau douce etc.
En général, il passe son temps à remonter les dorades échouées par les autres pêcheurs et celle de son Papa, mais cette année, il a pu pratiquer plus régulièrement et se faire plaisir en ramenant des belles royales.

Joli blennie le chambreur...





Le second c'est Camille, dit Speedy gonzales, originaire de Bourges, il est venu passer ses vacances d'été 2018 en Bretagne, fidèle lecteur du blog qu'il suit pour s’évader (dixit l’intéressé), ce que je peux comprendre quand on habite Bourges... Il a super-bien pêcher pour sa première saison, initié par Hervé son beau-père, l’élève a vite dépassé le professeur !
Un brin speed d'où son surnom, avec lui les cannes ne restent pas souvent hors de l'eau
et sa paye !


Bonne Année ! et à bientôt les branleurs, les vieux seront encore là cette saison pour vous mettre la misère, et dans 20 ans quand on ne pourra plus lancer, on achètera un drone, et avec quelques modifications on déposera notre plomb ou en veut.

Laser Fisher game

Caisse daiwa surfcasting

Un petit condensé de la saison 2018 reparti en 4 messages:
  • Laser fisher game
    Un premier message pour résumer le bilan de cette année 2018 car je n'ai pas eu trop de temps à consacrer au blog cette année, avec quelques photos pour illustrer tout ça.
  • les jeunes pêcheurs
    Le second dédié aux jeunes pêcheurs,lecteurs assidus du blog et véritables passionnés de pêche en surfcasting
  • Dorade royale Record
    Le troisième sur une daurade hors norme, comme on en prend une fois dans sa vie de pêcheur en surf-casting.
  • Surfcasting Tops et flops de la saison 2018
Et enfin les tops et les flops de la saison: Vente, accessoires, appâts et matériels de surf-casting

La saison est terminée depuis plus d'un mois et il est temps de faire un petit compte rendu de cette cuvée 2018, qui même si elle avait mal commencé restera un grand cru avec 250 royales et deux records perso pour mon compère et moi et ce malgré une assiduité moindre que les années précédentes.
Une saison à retardement, avec une température de l'eau à 18.5 et le 5e mois de juin le plus chaud depuis 1900, on aurait pu s'attendre à un excellent début de saison...il n'en fut rien
À l'image des vendanges tardives il aura fallu patienter quelques semaines (mi-juillet)et l'apparition des premiers naissains de moules sur les spots rocheux pour voir s'installer durablement les bancs de daurade sur nos côtes.
Moralité: Même si la daurade Royale a la réputation d’être frileuse, la température de l'eau n'est pas le seul paramètre à prendre en compte, si elle n'a rien à "brouter", elle passera son chemin pour voir si l’herbe est plus verte ailleurs, la traque sera donc plus difficile.
Mais si les deux conditions sont réunies, le festival pourra commencer!




peche multi espece



Les premières royales prise par mon Papa qui s'est initié au plaisir de la pêche en mer avec un professeur de choix en la personne d'Archy.
il paraît que tu souris rarement sur les photos ça doit être l’émotion que procure la pêche de la royale,alors ça cogne plus qu'une truite?






Avec Jacky, Martial,Jean-Charles,Anthony et Erwan la concurrence commence à être Rude...
Erwan qui réalisera le plus gros carton de dorades (14) en une seule session et le plus beau labrax de la saison !


Gros Bar MORBIHAN

Les plus belles sessions de septembre







Donc voilà,comme évoqué dans l’entête une saison qui a eu du mal à débuter mais qui se termine en apothéose avec un mois de septembre exceptionnel et de nombreux poissons entre 3 et 4,5 Kgs, voire plus...

Et concernant les big fishs, j'aimerais attirer l'attention des lecteurs sur cette surenchère de photos de poissons aux angles improbables(tête du poisson présenté vers l'avant),sans bras(pas de chocolat) ou télescopiques et surtout celles dopées aux lentilles d'action cam qu'on voit régulièrement sur les réseaux sociaux, qui permettent de "gonfler" la taille réelle d'un poisson et qui ne reflète pas vraiment la réalité.
Avec en toile de fond un petit leurre,une marque,une canne ou autre accessoire dans l'unique but de faire ce qu'on appelle du placement de produit.#think different

Pour illustrer mes propos une démonstration sous forme de petit quiz
Voilà quatre clichés réalisés avec mon téléphone portable fin juillet, avec 4 poids différents, parmi ces 4 photos il y a une daurade royale de 2.5, une autre de 3, puis 3.5 et enfin un record personnel a 4.650 Kgs pour 69 cm
Alors lequel est le plus gros ????


Envoyer 1.2.3 ou 4 aux 0800 800 800 800 800 800 800 800 800 appels surtaxés 800 Euros/Min
Bon allez je vais vous donner un indice, la photo n°1, c'est Gégé mon papa, la n°2 c'est Archy on a du mal à le reconnaitre mais c'est bien ses chaussures, la photo n°3 Bruno de la team Walt Disney (#Porcinet#Ratatouille), et enfin en 4 c'est moi.



Comme quoi les images sont parfois trompeuses,difficile d'évaluer un poisson sur photo,angle de prise de vues,profondeur de champ,bras dépliés etc.
Privilégier tous ces paramètres pour mettre en valeur un poisson trophée est normal, on l'a tous plus ou moins fait, mais attention à ne pas charger la mule car on le sait en toute chose l’excès nuit...
Pour ceux qui voudraient tout de même quelques astuces pour bien manipuler leur poisson pour une release dans les règles de l'art, et par-dessus tout surdimensionner leur capture sur les photographies, tout est la raisefishing [Petit broc peut vite prendre du volume et quelques centimètres]

Pour terminer,en petit Bonus une interview d'un spécialiste de la Royale a qui je dois tout,mon Maitre..AH Ben non ça a du sauter une génération! Bises DD



Onomatopées: Hop-là !,zzzzzzzzzz, boum boum,Ohhh putain ! et Merde....










[gallery]

Bars et Dorades

On prend les mêmes et on recommence, avec Archy et Yann qui rejoint le tandem, mais avec un début de saison qui n'a rien à voir avec l'année précédente, la première quinzaine de mai a été assez difficile, nous nous sommes beaucoup déplacés sans jamais croiser sur notre chemin les bancs de daurades. Mais à la pêche on ne réussit qu'à force de patience et de persévérance, alors on a fini par en débusquer quelques-unes et les compteurs se sont enfin débloqué durant cette deuxième quinzaine, mais que c'est compliqué!
Et ma foi tant mieux, car cela remet les pendules à l'heure et démontre qu'on ne maitrise pas tout.

peche du bar du bord

Même si les choses sérieuses débutent en général en mai, les poissons sont en retard et beaucoup moins nombreux que l'année dernière, où on n'arrive pas à les trouver tout simplement.
Température de l'eau,configuration du banc de sable etc. on cherche des explications mais pas grand-chose d'assimilable d'une année sur l'autre.
Mai reste toutefois le mois de référence pour l'installation des poissons dans nos estuaires avec des écarts de quelques semaines au fil des saisons.
Seul constat encore quelques poches d’œufs dans tous les poissons, rien d'anormal car la daurade fait partie des espèces à la ponte fractionnée. Une faculté de certaines espèces à gérer la maturité des œufs pour espacer la ponte sur une période donnée afin d'éviter la perte complète d'une saison sur l'autre à cause de la prédation et ainsi assurer la survie de l’espèce.

Les flancs plats typiques du début de saison, le gavage commence vivement que ça prenne du muscle tout ça pour encore plus de sensations...


Yann avec son nouveau record personnel 3,740 kg sur un nouveau spot même si c'est l’étale y a encore du jus...😄😄😄


Quelques doublés de Bars et Daurades,lequel a la morphologie la plus puissante?



Je bulle en attendant de savoir si je retourne a l'eau...




Pour terminer un petit message personnel à tous les bloggers et autres catalogues où tuto de société, mon blog n'est en aucun cas, une base de données d'images, si vous avez besoin de photos de daurades, merci de me demander l'autorisation ou bien aller les pêcher vous-même,
À bon entendeur [All Rights Reserved by LABRAX56 © 2015 - 2016] Pas besoin de traduire...


Les originaux ici:

La pêche c'est un peu comme les statistiques, on peut faire dire n'importe quoi aux chiffres et aux images, la différence c'est qu'a la pêche il ni à pas de loi normale.

Ps: Martial,j’espère que tu es bien rentré en Normandie et que tu as retrouvé tes petits poissons...ne leur met pas par ton gros doigt dans la bouche tu risques de leur éclater la gueule,dixit Archy😜.

Pêche de la dorade au crabe

Pêche de la dorade au crabe

Voilà une vidéo qui méritait d’être partagée et vue par le plus grand nombre de pêcheurs et en particulier les traqueurs de Daurades Royales,filmé avec une caméra Water Wolf,les images sont plus pédagogiques que n'importe quel texte ou long discours sur le sujet.

Merci à Anthony pour son autorisation de publication.😜

Début de saison dorade royale

Deuxième sortie de la saison ce dimanche en compagnie de Yann et JINKO le chien qui murmure a l'oreille des poissons...


Pendant que certains s’évertuent à trouver des œufs,nous on continue à chercher des daurades royales de taille respectables. Au mois d'avril la migration vient tout juste de débutée,les probabilités de tomber sur un banc sont un peu illusoires mais il arrive quelquefois de trouver un beau poisson de manière sporadique.Des sortes d’éclaireuses un peu désorientées qui arrivent prématurément avant les bancs massifs de leurs congénères.

Nous arrivons sur le spot au début du descendant,comme la première heure est relativement calme,je décide de donner deux ou trois coups de leurre en zigzaguant entre les algues en suspension et au deuxième lancer un bar sorti de je ne sais ou viens happer mon Frosty,décroché !


Pour le surf toujours rien depuis deux heures, puis le courant s'affaiblit et on commence à avoir des minis touches et les minis poissons qui vont avec vieilles, sars et quelques grisets.



Ça chipote dur,mais grâce à des ferrages énergiques on arrive même à piquer des micros grises malgré des montages loin d’être light...


Puis survient la Touche sur la canne de Yann,brutale,direct sans le moindre avertissement préalable comme savent le faire si bien les dodos, une fois la canne en main Yann me dit ça donne des coups de tête; Yessssssssssssssssss !
L’échouage en vidéo:


Une daurade d'avril de 2 KGS aux belles babines,huit jours plus tôt que l'année dernière ça commence a sentir bon tout ça !!!


Shimano Power Aero Surf XTR-B & XTR-C

Première sortie de la saison avec mes nouveaux jouets, un beau combo Shimano composé d'une canne Power Aero surf XTR-B et d'un moulinet Aero technium 1000 xsb alors avant d'aborder cette première session,j'aimerais revenir sur mes premières impressions sur ce matériel et en particulier la canne.


La canne existe en plusieurs déclinaisons et deux longueurs, les différentes caractéristiques technique.

Blank en carbone HPC300 + Biofibre avec technologie "Nano Alloy"

8 anneaux dont 7 sur le scion pour tous les modèles, Fuji "Low Rider" sur 4.25m et Fuji K-type sur les cannes en 4.50m

225 grammes

Porte-Moulinet Slim Fuji NS7

Cast Control Grip et masselottes "balance Weigh" pour un équilibrage optimal,repère d'alignement des brins.

Mon choix s'est finalement orienté sur le modèle XTR-B en 4,25,une longueur passe partout qui permet de pêcher aussi bien en estuaire que sur la plage.
La différence entre le modèle Xtrb et Xtrc,c'est le type de scion,tubulaire pour le premier et un scion plein pour le second,ce dernier est censé faciliter la détection de touches pour moi ce sera un scion creux (tubulaire) pour accentuer la rapidité de coulée et développer plus de puissance.
Pour le reste finition impeccable et soignée,canne très légère a la prise en main (456 grammes) et petit plus le système Balance Weigh, une masselotte fournie avec la canne qui permet d'accentuer l'effet balancier,autres points positifs un repère d'alignement des brins et un vernis un peu plus rugueux à l’extrémité des éléments pour faciliter le déboitement.
Seul bémol le modèle 4,25 ne dispose que" d'anneaux low rider" les Kw est montés uniquement sur les cannes de 4,50 et c'est bien dommage...


Mise en application ce dimanche,la première sortie de la saison,Putain que ça fait du bien un bon bol d'air marin,quand j'arrive les sternes sont en action,des micros bouquets sautillent à fleur de roche et les crabes marchent toujours de travers,retour dans ma maison secondaire et ici pas besoin d'ouvrir les fenêtres pour aérer !
Le premier quart d'heure est surtout consacré aux lancers plus ou moins appuyés pour tester les aptitudes du blank, qui "craque" à la première sollicitation (ça fait ça quand c'est neuf) puis plus rien ensuite, l'ensemble (avec le moulinet) est bien équilibré, la masselotte fait son boulot, on ressent vraiment le contrepoids pour un effet balancier accentué,je ne suis qu'en 120 grammes et pourtant la rive d'en face est a porté de distance...

Au bout d'une demi-heure je me décide enfin à pêcher et la première touche ne va pas se faire attendre,un premier petit bar d'une trentaine de cm, puis un second identique et un dernier tout juste maillé a la sortie du jus.


Le tip est très sensible, malgré une pointe tubulaire, voilà ce que ça donne sur une touche de petit bar, attention c'est bref !


Bon c'est bien sympa mais ce n'est pas le poisson recherché, alors changement d’appât, petit crabe franc et lancer raccourci pour caler ma ligne dans un trou derrière une roche, avec l'espoir d'accrocher mon sparidé préféré sans me faire trop d'illusion, car je n'en ai jamais pris en avril mais la suite va contredire mes supputations, le scion titille puis la ligne se tend progressivement et relâche ensuite sans suivi derrière.
Une fois la ligne remontée le crabe est légèrement croqué sur sa partie latéral,vu l'empreinte de la molaire,ce n'est pas bien gros mais là je sais ce qui vient de se passer la dessous et le responsable n'est certainement pas un bar,retour de la ligne dans l'eau mais cette fois-ci avec un ver, et Bingo ça recommence, mais cette fois-ci le poisson est piqué et contrairement aux premiers petits poissons,la sensation n'est pas linéaire,ça cogne !

Et voila First royale de l'année 2017,c'est loin d’être un monstre mais comme il s'agit de la première,elle a une saveur particulière.un poisson de 700 grammes environ.


Même s'il est un peu tôt pour affirmer l'arrivée des dodos, sachant que certaines petites daurades royales sont présentes toute l'année dans l'estuaire,la saison de pêche est bien lancée et le gros des troupes ne devrait pas tarder à pointer leurs nageoires dans les prochaines semaines pour s'installer durablement sur nos côtes bretonnes.
Mesdemoiselles nous sommes parés et prêt pour vous accueillir...

All Rights Reserved by LABRAX56 © 2015 - 2016