5/recent-posts/slider2

404

We Are Sorry, Page Not Found

Apologies, but the page you requested could not be found.

Home Page

Pêche multi-espèces

Pêche multi-espèces

Première sortie de la saison ce lundi 17 juin, surement la plus tardive depuis de nombreuses années. Nous avions prévu une session la semaine dernière avec Archy, mais la météo nous en avait dissuadé.
Mon binôme habituel n’étant pas dispo, j'ai donc proposé à Michel de m'accompagner pour cette ouverture 2019.Nous avions sympathisé en pêchant le calamar sur le quai du port de la trinité sur mer, excellent pécheur aux leurres et ancien guide de pêche sur l'ile de ré où il a officié durant quelques années, Michel est maintenant domicilié à Port Louis à quelques mètres de la petite mer de gavres.il continue d'exercer sa passion mais cette fois à titre de loisirs.

peche petite mer de gavres

Le début de session est relativement calme, les coups de vent de ces deniers jours ont détaché de nombreuses algues de leur support, en suspension et charrier par le courant elles font dériver nos lignes au mauvais endroit, et masquent nos appâts.
Une fois le brassage et nettoyage terminé, j'arrive enfin à me positionner correctement et la première touche ne se fait pas attendre, elles vont même s'enchainer avec 7/8 poissons a la clé (bars, vieilles, grisets et congre).

peche multi especes

Michel n'a pas de touches, je lui conseille de placer ça ligne différemment, et c'est à ce moment que ma canne fléchie légèrement, une fois prise en main, je reconnais tout de suite le poisson à sa manière de fuir avec l'appât, et les coups de boutoir qui vont suivre le ferrage confirment mon ressenti, première sortie en mer et première royale de l'année !

Peche dorade bretagne

Puis c'est au tour de Michel d'avoir sa première touche et c'est également une Royale !


Nous n'aurons plus la moindre touche durant la dernière heure,les dorades sont parties,elles étaient surement présentes depuis un moment,mais les algues nous empêchaient de nous positionner correctement.
Conclusion: en pêche du bord ne disposant pas d'électronique,c'est l'appât qui doit aller au poisson et pas le poisson qui doit venir à l'appât,alors il faut chercher...
En bonus qqs jolis labraxs pris du bord par Michel,et un superbe saumon pris sur l'Ellé.

peche bar du bord

peche bar ile de ré

peche saumon ellé

Dorade Record

La saison va bientôt reprendre et j'aimerais revenir sur une sortie mémorable de 2018.
Retour sur les circonstances et les conditions de capture d'une dorade record en surf-casting, un poisson trophée qui risque de trôner encore un moment au palmarès des plus beaux spécimens.

De mémoire nous sommes le 5 et le coefficient est de 50, ça c'est pour la petite histoire, ça peut paraître anecdotique mais mis bout à bout la journée sera marquée par le chiffre 5...Si on ajoute des vents nord-est au petit coefficient, rien ne laissait présager une session aussi euphorique.

Celle-ci va débuter à mi-marée avec deux ou trois poissons de tailles respectables pour mon compère et moi,ainsi que les pêcheurs présents ce jour-là
Les poissons varient entre 1.5 ET 3 Kgs, et sont encore à porter de ligne...puis arrive l’étale, plus personne n'a de touche excepté Archy qui met entre 10 et 20 mètres à tout le monde.
Et comme souvent lorsque les poissons sont hors de portée, je lui demande de "bananer" ma canne, effet presque immédiat puisqu'une dizaine de secondes viennent de s'écouler, la canne se cintre et se couche brutalement, pas le temps de réagir,le poisson m'a explosé le corps de ligne.
Un mal pour un bien, car cela me permet de remonter un bas de ligne flambant neuf, non négligeable pour la suite des événements.

Une fois le montage terminé,Archy relance et positionne ma ligne au même endroit.
Mais cette fois il va falloir patienter, allonger sur le sable j'observe ma canne depuis quelques minutes quand le scion se met à titiller, la touche est à peine perceptible, et vu la brutalité de la précédente je n'y attache pas beaucoup d’importance en pensant qu'il s'agit d'un petit bar ou bien un petit poisson de roche qui s'amuse avec mon appât.
Comme le scion continue de vibrer très légèrement par intermittence, je me décide à prendre ma canne en main à l'horizontale, ça tapote encore alors je ferre sèchement ce qui va déclencher un retour de bâton plutôt violent,la canne part vers l'avant et moi aussi par la même occasion,le frein du moulinet s'enclenche,ça se barre à une vitesse dingue,je ne maitrise rien et je sens que si je bride sa casse,alors on vas prendre son temps et après plusieurs va et vient je reprends la main car le poisson commence à s’épuiser !
Du moins c'est ce que je crois car la masse puissante qui tire de l'autre côté n'a pas dit son dernier mot,le poisson est encore a 80 mètres et se plaque régulièrement derrière les parois rocheuses,la ligne est mise à rude épreuve mais ne rompt pas.
Vu le poids,deux possibilités soit je ramène une poche d'huitre vivante, peu probable... ou bien un laminaire s'est glissé le long de la ligne et le poisson est derrière, surement une royale car je sens les coups de tête...

À une vingtaine de mètres du bord, l'eau bleue turquoise transparente laisse apparaitre la silhouette du poisson,c'est une énorme royale et il n'y a rien sur la ligne, c'est à ce moment que je réalise que je tiens mon nouveau record perso,les jambes flageolent un peu car il faut slalomer entre les lignes et les dernières roches pour finir le travail.
Encore quelques mètres/tours de manivelle,le poisson ouvre la bouche pour s’oxygéner,épuisé il fini sur le flanc et s’échoue enfin ! sur le sable.

C'est maintenant l'heure du verdict, après trois ou quatre vérifications sur 2 pesons différents pour valider le poids,la grand mère aux sourcils dorés affiche ses mensurations:

5.5 Kgs  pour 75 cm

Dorade record

Autant dire un placard, je m'empresse d'annoncer ça à mon pote et le remercie d'avoir positionné ma ligne au bon endroit, un moment de pêche que l'on n'est pas près d'oublier !
Deux ou trois photos plus ou moins cadrés pour immortaliser la prise et la session se termine dans la joie et la bonne humeur !

record dorade

plus longue dorade

Record dorade royale

Grâce à ce poisson et les nombreuses données recueillies [poissons pêchés/poids/longueurs], et en m'inspirant des modes de calcul relation taille poids de l'Ifremer ,j'ai pu établir la même chose pour la daurade royale [courbe bleue sur le graphique plus bas]
Pour ceux que ça intéresse voila comment l'Ifremer procède car il existe une relation simple qui lie la longueur à la masse si bien que lorsqu'on connaît une des deux variables, il est facile de calculer l'autre ou inversement.
Cette relation s’écrit sous la forme: W=aLn
  • L= La longueur exprimée en cm
  • W= la masse du poisson exprimée en grammes
  • a= constante dépendante de l’espèce considérée
  • n= coefficient d’allométrie généralement voisin de 3 (fonction puissance)

Si on prend l'exemple d'un bar de 60cm pour connaitre son poids théorique il suffira de poser: W plein =602,95543 *0.01229 = 2212 grammes

Si on prend l'exemple d'une Dorade Royale de 60cm avec les quotients de l'ifremer,pour connaitre son poids théorique il suffira de poser: W plein =603,07865 *0.01045 = 3115 grammes

Et pour se faire une idée du poids éviscéré,on applique un coefficient de conversion selon l’espèce,facteur qui se situe en moyenne aux alentours de 10%
[un poisson vidé ne perd pas 20 a 30% de sa masse comme on peut souvent l'entendre]
Le coeff est égal a 1.10 pour le Bar et 1.11 pour la Dorade royale.
  • Bar de 60 cm vidé = 2212/1.10 = 2010 grammes
  • Dorade Royale de 60 cm vidé = 3115/1.11 = 2806 grammes

Voila ce que cela donne sous la forme d'un  graphique avec 4 espèces différentes en utilisant les chiffres de l'ifremer pour le Golfe de gascogne:

  • Courbe Rouge: Dorade Royale [données ifremer] Weight= 0.01045*L3,07865.
  • Courbe Bleue: Dorade Royale Mes chiffres a partir des poissons prélevés
  • Courbe Jaune: Bar [données ifremer] Weight= 0,01229*L2,95543.
  • Courbe Verte: Lieu Jaune [données ifremer] Weight= 0,00723*L3,078186.
  • Courbe Violette: Sole limitée a 70 cm [données ifremer] Weight= 0,004751*L3,180774.

tableau relation taille poids poissons

Aussi étonnant que cela puisse paraître, sur le graphique les courbes du Bar, de la Sole et du Lieu se chevauche avec des variations tout au plus d'une centaine de grammes à taille équivalente.
Seul la royale se démarque mais vu sa morphologie rien de surprenant.
j'ai donc voulu vérifier avec l'exemple de la sole pêchée par Archy l'année dernière qui soi dit en passant n’était pas loin du record de France homologué avec ses 1.5 kg pour 54 cm.

Record sole poisson

Et bien selon les modes de calcul de l'ifremer une sole de 54 CM a un poids moyen de 1,540 kg
W plein =543,180774 *0,004751 = 1539 grammes
Les données sont donc plutôt fiables pour la plupart des espèces...

En revanche ceux appliqués à la dorade royale et les sparidés en général,(courbe rouge) sont un peu erronés en comparaison avec ce que nous avons pu vérifier sur le terrain depuis de nombreuses années et la courbe bleue avec sa fourchette basse se rapproche plus de la réalité,
Ci-dessous un petit simulateur de calcul taille/poids pour la Dorade royale qui correspond à la courbe bleue du graphique:

Taille Dorade Royale en cm




Attention ce sont des poids moyens,avec probablement des variations dues aux secteurs et période de capture, le résultat affiché correspond plutôt à des valeurs de Mi-saison.

Plus que le poids et la taille,il serait tout aussi intéressant de déterminer une échelle des ages pour la dorade,et la pas grand chose sur le sujet.
En fait pour déterminer précisément l'âge des poissons, la méthode la plus fiable consiste à mesurer les stries de croissance (comme pour les arbres)sur les pièces calcifiées comme l’écaille ou plus généralement l’otolithe, concrétion calcaire située dans l'oreille interne du poisson
mais pour cela il faut du matériel (microscope) et des connaissances dont je ne dispose pas alors si un prof de SVT morbihannais ou un étudiant en ichtyologie est intéressé par le sujet n’hésitez pas me contacter par l'intermédiaire du blog,j'ai conservé quelques écailles et la tête du poisson pour pouvoir prélever l’otolithe.
Toujours est-il que celle-ci se situe en haut de la pyramide des âges et son périple s'est arrêté dans les eaux morbihannaises après être passée au travers de nombreuses mailles de filet.
Prochaine étape l’arrière-grand-mère ! un poisson entre 6 et 7kgs !

En bonus une belle photo D’Erwan avec sa plus belle Royale de 2018, 4.4 Kgs !

Plus grosse dorade

Génération Fortnite a la pêche !

Chose promise...
Un petit clin d’œil à Blennie et Speedy gonzales,deux jeunes pêcheurs côtoyés durant cette saison 2018.
On va commencer par le régional, Gurvan, un produit 100% breizh, avec un prénom comme ça on pouvait s'en douter, un passionné de pêche en général, et a vrai dire il est à bonne école avec son Papa Anthony qui pratique toutes les pêches mer, eau douce etc.
En général, il passe son temps à remonter les dorades échouées par les autres pêcheurs et celle de son Papa, mais cette année, il a pu pratiquer plus régulièrement et se faire plaisir en ramenant des belles royales.

Joli blennie le chambreur...




Le second c'est Camille, dit Speedy gonzales, originaire de Bourges, il est venu passer ses vacances d'été 2018 en Bretagne, fidèle lecteur du blog qu'il suit pour s’évader (dixit l’intéressé), ce que je peux comprendre quand on habite Bourges... Il a super bien pêché pour sa première saison, initié par son papa Hervé, l’élève a vite dépassé le professeur !
Un brin speed d'où son surnom, avec lui les cannes ne restent pas souvent hors de l'eau et sa paye !


Bonne Année ! et à bientôt les branleurs, les vieux seront encore là cette saison pour vous mettre la misère, et dans 20 ans quand on ne pourra plus lancer, on achètera un drone, et avec quelques modifications on déposera notre plomb ou en veut.

Laser Fisher game

caisse de peche daiwa

Un petit condensé de la saison 2018 reparti en 3 messages:
  1. Laser fisher game
  2. Un premier message pour résumer le bilan de cette année 2018 car je n'ai pas eu trop de temps à consacrer au blog cette année, avec quelques photos pour illustrer tout ça.
  3. les jeunes pêcheurs
  4. Le second dédié aux jeunes pêcheurs,lecteurs assidus du blog et véritables passionnés de pêche en surfcasting
  5. Dorade royale Record
  6. Le troisième sur une daurade hors norme, comme on en prend une fois dans sa vie de pêcheur en surf-casting.

La saison est terminée depuis plus d'un mois et il est temps de faire un petit compte rendu de cette cuvée 2018, qui même si elle avait mal commencé restera un grand cru avec 250 royales et deux records perso pour mon compère et moi et ce malgré une assiduité moindre que les années précédentes. Une saison à retardement, avec une température de l'eau à 18.5 et le 5e mois de juin le plus chaud depuis 1900, on aurait pu s'attendre à un excellent début de saison...il n'en fut rien À l'image des vendanges tardives il aura fallu patienter quelques semaines (mi-juillet)et l'apparition des premiers naissains de moules sur les spots rocheux pour voir s'installer durablement les bancs de daurade dans l'estuaire. Moralité: Même si la daurade Royale a la réputation d’être frileuse, la température de l'eau n'est pas le seul paramètre à prendre en compte, si elle n'a rien à "brouter", elle passera son chemin pour voir si l’herbe est plus verte ailleurs, la traque sera donc plus difficile. Mais si les deux conditions sont réunies, le festival pourra commencer!






Les premières royales prise par mon Papa qui s'est initié au plaisir de la pêche en mer avec un professeur de choix en la personne d'Archy. il paraît que tu souris rarement sur les photos ça doit être l’émotion que procure la pêche de la royale,alors ça cogne plus qu'une truite?






Avec Jacky, Martial,Jean-Charles,Anthony et Erwan la concurrence commence à être Rude...Erwan qui réalisera le plus gros carton de dorades (14) en une seule session et le plus beau labrax de la saison !


Nos plus belles sessions de septembre avec plusieurs poissons supérieurs à 4 kilos.





Donc voilà,comme évoqué dans l’entête une saison qui a eu du mal à débuter mais qui se termine en apothéose avec un mois de septembre exceptionnel et de nombreux poissons entre 3 et 4,5 Kgs, voire plus... Et concernant les big fishs, j'aimerais attirer l'attention des lecteurs sur cette surenchère de photos de poissons aux angles improbables[tête du poisson présenté vers l'avant sans bras visibles],ou télescopiques et surtout celles dopées aux lentilles d'action cam qu'on voit régulièrement sur les réseaux sociaux, qui permettent de "gonfler" la taille réelle d'un poisson et qui ne reflète pas vraiment la réalité. Avec en toile de fond un petit leurre,une marque,une canne ou autre accessoire dans l'unique but de faire ce qu'on appelle du placement de produit.#think different Pour illustrer mes propos une démonstration sous forme de petit quiz. Voilà quatre clichés réalisés avec mon téléphone portable fin juillet, avec 4 poids différents, parmi ces 4 photos il y a une daurade royale de 2.5, une autre de 3, puis 3.5 et enfin un record personnel a 4.650 Kgs pour 69 cm
Alors lequel est le plus gros ????


Envoyer 1.2.3 ou 4 aux 0800 800 800 800 800 800 800 800 800 appels surtaxés 800 Euros/Min Bon allez je vais vous donner un indice, la photo n°1, c'est Gégé mon papa, la n°2 c'est Archy on a du mal à le reconnaitre mais c'est bien ses chaussures, la photo n°3 Bruno de la team Walt Disney (#Porcinet#Ratatouille), et enfin en 4 c'est moi.



Comme quoi les images sont parfois trompeuses,difficile d'évaluer un poisson sur photo,angle de prise de vues,profondeur de champ,bras dépliés etc. Privilégier tous ces paramètres pour mettre en valeur un poisson trophée est normal, on l'a tous plus ou moins fait, mais attention à ne pas charger la mule car on le sait en toute chose l’excès nuit... Pour ceux qui voudraient tout de même quelques astuces pour bien manipuler leur poisson pour une release dans les règles de l'art, et par-dessus tout surdimensionner leur capture sur les photographies, tout est la raisefishing [Petit broc peut vite prendre du volume et quelques centimètres]

Pour terminer,en petit Bonus une interview d'un spécialiste de la Royale a qui je dois tout,mon Maitre..AH Ben non ça a du sauter une génération! Bises DD


Onomatopées: Hop-là !,zzzzzzzzzz, boum boum,Ohhh putain ! et Merde....


[gallery]

Bars et Dorades

On prend les mêmes et on recommence, avec Archy et Yann qui rejoint le tandem, mais avec un début de saison qui n'a rien à voir avec l'année précédente, la première quinzaine de mai a été assez difficile, nous nous sommes beaucoup déplacés sans jamais croiser sur notre chemin les bancs de daurades. Mais à la pêche on ne réussit qu'à force de patience et de persévérance, alors on a fini par en débusquer quelques-unes et les compteurs se sont enfin débloqué durant cette deuxième quinzaine, mais que c'est compliqué!
Et ma foi tant mieux, car cela remet les pendules à l'heure et démontre qu'on ne maitrise pas tout.


Même si les choses sérieuses débutent en général en mai, les poissons sont en retard et beaucoup moins nombreux que l'année dernière, où on n'arrive pas à les trouver tout simplement.
Température de l'eau,configuration du banc de sable etc. on cherche des explications mais pas grand-chose d'assimilable d'une année sur l'autre.
Mai reste toutefois le mois de référence pour l'installation des poissons dans nos estuaires avec des écarts de quelques semaines au fil des saisons.
Seul constat encore quelques poches d’œufs dans tous les poissons, rien d'anormal car la daurade fait partie des espèces à la ponte fractionnée. Une faculté de certaines espèces à gérer la maturité des œufs pour espacer la ponte sur une période donnée afin d'éviter la perte complète d'une saison sur l'autre à cause de la prédation et ainsi assurer la survie de l’espèce.

Les flancs plats typiques du début de saison, le gavage commence vivement que ça prenne du muscle tout ça pour encore plus de sensations...


Yann avec son nouveau record personnel 3,740 kg sur un nouveau spot même si c'est l’étale y a encore du jus...😄😄😄


Quelques doublés de Bars et Daurades,lequel a la morphologie la plus puissante?



Je bulle en attendant de savoir si je retourne a l'eau...




Pour terminer un petit message personnel à tous les bloggers et autres catalogues où tuto de société, mon blog n'est en aucun cas, une base de données d'images, si vous avez besoin de photos de daurades, merci de me demander l'autorisation ou bien aller les pêcher vous-même,
À bon entendeur [All Rights Reserved by LABRAX56 © 2015 - 2016] Pas besoin de traduire...


Les originaux ici:

La pêche c'est un peu comme les statistiques, on peut faire dire n'importe quoi aux chiffres et aux images, la différence c'est qu'a la pêche il ni à pas de loi normale.

Ps: Martial,j’espère que tu es bien rentré en Normandie et que tu as retrouvé tes petits poissons...ne leur met pas par ton gros doigt dans la bouche tu risques de leur éclater la gueule,dixit Archy😜.
All Rights Reserved by LABRAX56 © 2015 - 2019