5/recent-posts/slider2

404

We Are Sorry, Page Not Found

Apologies, but the page you requested could not be found.

Home Page

Les cannes pour le surfcasting

Ce qu’on appelle vulgairement une canne à pêche et en fait,un objet composé de divers matériaux (composite fibre de verre, carbone lié entre elles avec de la résine (époxy…)formé d’un corps rigide effilé à l’extrémité (scion) de longueurs variées,en un ou plusieurs morceaux (brins) qui s’emboitent, l’ensemble est aussi nommé blank, auquel on va ajouter divers accessoires anneaux, porte moulinet…
Pour les cannes de surf-casting, deux principaux types de blank, les modèles carbones classés selon leur résistance, aptitudes à emmagasiner et restituer l’énergie en fonction du process utilisé,pourcentage de fibres et donc de leur rigidité.
Et les modèles hybrides association de carbone et d'une autre fibre en général la fibre du verre,pour pallier aux inconvénients du carbone seul. L'amalgame de ces fibres peut composer l'ensemble du blank ou se concentrer uniquement sur le scion.
Ces cannes à l'action de pointe très prononcée [Fast],plus légère,robuste et surtout plus sensible à l’extrémité,augmentent la perception des touches et préservent les appâts fragiles lors des lancers.

les meilleures cannes pour le surfcasting

Fabrication

Le fabricant dispose de plusieurs outils pour construire une canne: une table à rouler (immense table métallique extrêmement plane), un four de cuisson et divers accessoires. Chaque canne est issue d’un mandrin. Ce mandrin est une pièce métallique circulaire et conique qui vient en fait prendre place à l’intérieur de notre canne.La forme du mandrin et sa conicité vont en partie déterminer l’aptitude de la canne.Initialement,ce mandrin est nu et accueille une grande feuille de fibres tressée carbone ou hybride découpée qui s’enroule autour. Cette nappe est imprégnée avec une résine qui, en cuisant au four,(autoclave sous vide) procède au collage de la feuille .Il ne reste plus au fournisseur qu’à retirer le mandrin pour obtenir ce que l’on appelle un « blank »

Fabrication canne surfcasting

Une fois assemblée la canne va subir tout une série de test de courbure (test curve) et de résistance.

Les cannes de surfcasting

Trois brins en général et carbone de différentes qualité ou hybride,il existe de nombreux modèles de longueurs et puissances variés (avec des prix très variables),en fonction du composite utilisé,de la gamme et de la marque.
Plusieurs critères entre en compte pour bien choisir sa canne, les principaux sont:

  • Le matériau
  • La longueur,puissance,nb de brins
  • L'action
  • Le Scion ou Tip
  • Les anneaux
  • Les ligatures
  • Le porte moulinet
  • Type de cannes (surf léger ou lourd)

Le matériau

Les cannes à pêches sont aujourd’hui quasiment toutes constituées de carbone ou d'amalgame de fibres qui ont définitivement remplacé la fibre de verre "pure" trop souple et trop lourde. plus légère et plus nerveuse, la fibre de carbone permet de produire des cannes très techniques et relativement solides en fonction de la qualité du carbone utilisé. L’étape du tissage des fils de carbone permet d’organiser les fibres en une structure bidimensionnelle qui, prise dans une matrice (résine époxy ou polyester...), permet la réalisation de pièces composites comme le blank.
Le mélange,l'orientation des fibres et la variation des paramètres de fabrication,(température, pression, temps de cycle...) permettent d’obtenir des fibres aux caractéristiques différentes: haut module d’élasticité [HM] ou module d’élasticité intermédiaire [IM], haute résistance à la traction [HR] etc.

La Longueur,puissance et nb de brins

La longueur varie de 3,5 à 5 mètres ,4,20m semble un bon compromis.
La plupart sont déclinés en trois brins, voir 4 pour les dernières générations de cannes dites a buscle ,constituées d’un mini scion ou tip en carbone ou en fibres de verre de petite taille, elles ont la particularité d’être très sensible (facilite la détection de touche), le buscle peut-être dans la prolongation du scion et fixe ou bien déboitable.
Certaines cannes sont livrées avec 2 voire 3 types de buscle interchangeables de puissance différentes.

emmanchements canne a peche
L’encombrement fluctue en fonction des nombres de brins avec emmanchements classique, inversés ou spigot.
La puissance d'une canne indiquée en grammes est déterminée par sa raideur et donc par sa capacité à propulser des poids plus ou moins lourds. Cette puissance est fonction de la qualité de la fibre employée et de la conicité des blanks.

On détermine leur conicité en mesurant les diamètres du talon et de la pointe du scion et en appliquant le calcul suivant:
(A : B) : L = Coefficient de conicité.
A étant le Ø du talon B le Ø de la pointe du scion et L la longueur du blank
- Si la conicité est forte : la canne est raide, or plus une canne est raide plus elle est puissante
- Si la conicité est faible : la canne est souple, donc moins puissante. Il s’agit en général d’une fourchette correspondant au grammage optimal recommandé par le fabriquant.Ainsi une canne de surfcasting donnée pour une puissance de 100-200 grammes vous permettra de pêcher idéalement en utilisant des plombs dont le poids est compris dans cette plage. La puissance idéale des cannes de surfcasting se situe entre 100 et 250 grammes.


L'action

Désigne la portion du blank qui travaille en premier lors des lancers et le combat avec les poissons,l'arc de cercle ou courbure formé sous la contrainte varie du talon au scion.
Plusieurs déclinaisons,(avec des modèles intermédiaires) dont 3 principales:

Action canne surfcasting
  • Action de pointe ou progressive/rapide (fast) => Canne au talon très rigide qui travaille graduellement sur les ¾ du blank, sensible à l’extrémité du scion, La pointe plie, puis le milieu de la canne délivre sa puissance et encaisse les chocs. La finesse de la pointe permet d’optimiser de façon considérable la détection visuelle des touches, recommandées pour les pêches à longue distance où il est nécessaire de brider le poisson. L’utilisation de la tresse est préconisée. Absorbe moins bien les coups qui plus est avec de la tresse
Nécessite une technique de lancer irréprochable, Il faut « charger » la canne avec le talon en accumulant de l’énergie puis bloquer et libérer la ligne en même temps, (Pick-up ouvert!) un peu comme les cannes a répartition
La plus polyvalente et la plus chère.
  • Semi-parabolique/moderate (regular) => intermédiaire entre l’action de pointe et la parabolique
Fléchie du scion au milieu de la canne, un bon compromis pour débuter
  • Parabolique/lente (slow) => Cannes très souples. La courbure se fait sur toute la longueur de la canne, forme un arc de cercle de la pointe au talon sous la contrainte, cette flexibilité permet de lancer des appâts très fragiles sur de courtes distances mais avec moins de précision, par mer agitée difficile de faire la différence entre une touche et les vagues. Amorti parfaitement les coups
Plus difficile de brider et ferrer le poisson si on l’associe à la souplesse du nylon.


Le Scion ou Tip

Surement l’élément le plus important, l'effort se concentre essentiellement sur cette partie de la canne il existe deux principaux types de scion Tubulaires (Creux) ou Plein, composé de carbone ou association de carbone et de divers fibres (hybrides).
Sans trop entrer dans les détails sur l'élasticité et la résistance des matériaux (module d'élasticité ou module d'Young), plus le pourcentage de carbone sera élevé plus la canne ou les scions seront rigides, un scion creux sera également près de 3 fois plus résistant à la torsion qu'un tube plein de même masse et de même matière, pour ce qui est de la flexion, on arrive à des conclusions similaires. si le tube creux est plus résistant à la flexion, et donc plus puissant il n'en reste pas moins relativement fragile en particulier lors d'impacts et différents chocs, son point de rupture ou flambage est également plus rapide que sur un tube plein.

Alors lequel choisir?
A vrai dire tout dépend ce qu'on recherche,pour la puissance,la distance,les forts courants et les gros poissons,mieux vaut opter pour un scion tubulaire,il gérera mieux les rushs et velléités des gros poissons,la "descente" du plomb sera plus rapide et sa tenue sur le fond plus stable.
Le scion plein trouvera son intérêt dans la recherche des petits poissons dans les eaux calmes,la détection des touches,la préservation des appâts lors des lancers.Sa souplesse augmentera les sensations ressenties durant les combats avec les poissons.

Les Anneaux

Anneaux cannes surfcasting
Si on devait définir des priorités,la qualité des anneaux arriverait en tête de liste avec l'aptitude du blank, en particulier pour la pêche en mer.Les anneaux se décomposent en deux parties la céramique et l'armature,la céramique en fonction de sa dureté et du matériau utilisé résistera plus ou moins à la friction et l’échauffement du fil, l'armature quant à elle supportera tant bien que mal la corrosion selon l'alliage utilisé(inox, titane..),sa forme,son inclinaison et ses fixations(pattes) atténueront les emmêlements et augmenteront les performances du blank selon le modèle choisi et leur proximité avec celui-ci.

1.Céramique
Il existe différents types de céramique constituant la partie intérieure des anneaux, montés sur le châssis acier, inox voir titane suivant la qualité de la céramique, les anneaux n'acceptent pas toujours les mêmes types de fil
  •  Entrée de gamme: AOL ==>Oxyde d'Aluminium
Plusieurs qualités de céramique en Oxyde d'Aluminium chez les fabricants ,elles équipent les cannes d’entrée de gamme.L’utilisation de la tresse est déconseillée pour ce type de porcelaine trop fragile par sa composition pour résister à l’abrasion du multi filament.
  • Milieu de gamme: SIC ==>Carbure de Silicium ou Silicon Carbide
Si on souhaite pêcher avec de la tresse,il est préférable de choisir une canne avec des anneaux SIC,dans ce domaine c’est la marque FUJI qui règne en maître,mais Shimano propose également des guides en carbure de silicium.Le Sic présente plusieurs avantages:
Une meilleure conductivité thermique qui limite l'échauffement des anneaux lors de très fortes tensions et des lancers.Une dureté plus importante 12 fois plus que l'inox,permettant une transmission des vibrations et une résonance optimale du blank.Une plus grande résistance a l'oxydation et enfin un traitement de surface spécifique qui assure une glisse parfaite.
  • Haut de gamme: Torzite
Torzite,le sic mais en mieux,plus léger,plus fin,plus lisse,et une résistance à l'abrasion équivalente au sic.disponible uniquement sur armature titane,la dernière génération de céramiques permet surtout d’alléger le poids de la bague d'environ 40% par rapport a une bague sic,un polissage ultra lisse permet de diminuer les frottements en repartissant la charge a l’intérieur de la bague,pour une glisse sensiblement augmentée et une protection,espérance de vie de ligne améliorée.

2.L'armature ou le châssis
La céramique est fixée sur un châssis métallique qui sert à fixer l'anneau sur le blank avec une ligature.L’acier a été remplacé par l’inox qui résiste mieux à l’oxydation en fonction de la qualité de l'alliage,Le Titane plus léger,plus solide et + cher
Daiwa propose également des armatures en carbone sur les cannes a leurres.
La forme du châssis peut aussi avoir son importance:
- anneaux Match
- anneaux Low Rider Anneaux conçus pour la pêche à grande distance, les pattes effilées évitent l’emmêlement de la ligne
- anneaux K (anti emmêlement tresse)

3.Mono,bi ou tri-pattes
Pour fixer l'armature sur le blank,les anneaux mono patte respectent au mieux l'action du blank, et permettent d'alléger l'ensemble,ils sont principalement montés sur les cannes a leurres.Pour des pêches plus fortes comme le Sufcasting les fixations en "double ou tri-pattes" seront plus solides et résisteront mieux aux lancers les plus puissants.

En résumé,les anneaux torzite avec armature titanium sont ce qui se fait de mieux a l'heure actuel,Cette nouvelle génération de bague céramique équipe seulement les modèles de cannes très haut de gamme dans un premier temps.
Leur nombre détermine aussi l’action de la canne varie de 5 à 10,certains modèles de cannes proposent plus d'anneaux sur le scion,voir plus rapprochés, ce qui rend la sensibilité à la touche plus nette et l'action du scion très rapide.

Les ligatures

Pour la fixation des anneaux on utilise une ligature,il s'agit d'un fil enroulé autour de la patte de l'anneau et du blank,qui lie l’ensemble, et que l'on recouvre ensuite d'un vernis pour figer le tout.


Le porte moulinet

Il existe deux principaux type de porte moulinet,à vis ou bien à crémaillère,leur positionnement sur le talon est extrêmement important pour obtenir un effet balancier bras tendu,il détermine un point d'équilibre,pour pouvoir réaliser le lancer dans les meilleures conditions.

Type de cannes [surf léger ou lourd]

Tout dépend du secteur de pêche,coefficients,courants,conditions climatiques et de la taille des poissons recherchés, à la base le surf léger était surtout utilisé en méditerranée et le surf lourd en atlantique et manche. Depuis quelques années ce matériel moins puissant,plus fin et surtout plus sensible commence à arriver sur nos secteurs de pêche.Il n'en reste pas moins adapté à ce quoi il était destiné à l'origine, une pêche light avec des montages fins, discrets qui procure plus de sensations réservées aux zones calmes mais qui conviendra peu aux forts courants de l'Atlantique et trouvera ses limites pour contrer les rushs des gros poissons.

Cannes surf léger : A utiliser en estuaire, calée ou par mer calme
3,60 à 4,20 mètres très sensibles (pointe très fine de type buscle en carbone scion plein) et plus légères elles permettent de détecter les touches parfois très fines, et d’atténuer la résistance sous les tirées du poisson (idéal pour les petits sparidés) Le matériel de carpiste peut être utilisé en surf léger (attention à l’oxydation)
Télescopiques ou en plusieurs brins leur puissance n’excède pas 120 grammes
Sensations décuplées sur les grosses prises
Cannes surf lourd : Réservé à l’océan, mer forte ou courants importants
Plus lourde et puissantes ce type de cannes autorise de forte plombée > 120 grammes, deux avantages tenir le fond et obtenir des distances accrues.
3 brins en général de 4 à 5 mètres avec des puissances pouvant aller jusqu’à 250 grammes

Conclusion, les combinaisons sont infinies, la conicité du blank, la qualité du matériau, le processus de fabrication etc.détermine l’aptitude de la canne.
Ce qu'il faut quand même retenir,les cannes dites souples,action de pointe prononcée,hybrides ou à buscles trouveront leur intérêt dans les eaux calmes,petits coefficients,la "détection" des petits poissons,la préservation des appâts lors des lancers ou les sensations durant les combats.
Pour les gros poissons,forts courants,"tenue" sur le fond,les cannes raides et puissantes a pointe tubulaire ayant une haute résistance à la traction seront plus adaptées a nos cotes bretonne et en particulier a l'atlantique.
Ensuite tout est question de fréquence d’utilisation,de ressenti du matériel et surtout de Budget.
À noter que les cannes onéreuses ne sont pas forcément les meilleures, équipées de matériau haut de gamme, elles ont en général une durée de vie plus importante lorsque qu'on les utilise pour la pêche en mer.
De toute façon, la meilleure des cannes est celle qui prend du poisson, et pas sur qu'elle soit le seul critère de réussite... L’expérience, la lecture de l'eau,l'observation,les montages et le choix des appâts seront tout aussi déterminants pour obtenir des résultats réguliers au fil des ans.
54 !!!



Google+ Linked In Pin It
All Rights Reserved by LABRAX56 © 2015 - 2016