5/recent-posts/slider2

404

We Are Sorry, Page Not Found

Apologies, but the page you requested could not be found.

Home Page

Pêche surfcasting

Environnement

De jour comme de nuit, chaque pêcheur peut s’installer avec son matériel sur une plage, pointe rocheuse ou digue portuaire.
La majorité du littoral est accessible à tous les amateurs, passionnés de pêche et de nature
Le terme surfcasting " recherche du poisson dans la vague " désigne une technique de pêche aux appâts naturels ou artificiels qui se pratique en mer depuis la plage (canne verticale posée sur un piquet planté dans le sable), roche ou digue.


Surfcasting plage


Une des caractéristiques premières de cette pêche est qu'il faut lancer relativement loin du bord. En effet, certaines espèces de poissons rechignent à venir tout près du bord.
La pêche au fond, appelé aussi « pêche à soutenir consiste à laisser couler verticalement (d'une digue), ou balancer son bas de ligne appâté et lesté le plus loin possible en attendant les touches
Le matériel, montages et les appâts doivent être adaptés à l’environnement (distances recherchées, courants, secteurs et espèces ciblées)
Toutes ces techniques de pêche du bord évoluent constamment avec du matériel de plus en plus performants, les lancers atteignent des distances inespérées il y a encore plusieurs années.


Lancer surfcasting


Les Endroits et moments propices

Au premier abord, l’environnement marin peut paraitre déroutant, le pêcheur doit apprendre à lire les secteurs de cote, le courant pour savoir quelles zones sont fréquentés, à quel moment de la marée et par quelle espèces.
Seule une longue pratique et observation pourra donner les infos d'un secteur et donc des résultats
Voici quelques clés pour réussir une bonne partie de pêche et mettre toutes les chances de son côté.


Plage de Kerminihy


Marées

Il semble que le moment de la marée, le marnage, et les courants soient déterminant sur l’activité des poissons.
La durée moyenne d’une marée est de 6 heures et la montée des eaux n’est pas instantanée et demandera en moyenne 3 heures pour atteindre son plus haut niveau ou son plus bas niveau à marée descendante avec quelques variations dues aux courants et au sens du vent.
La phase ou la montée ou descente des eaux atteint son maximum s’appelle l’étale (étape ou le courant est faible, voire nul avant la bascule de marée, durée 30mn environ) par expérience la période qui précède ou succède la renverse du courant semble le moment le plus approprie, pour la pêche dans les estuaires marins concernant la plage mi montante au posé et pleine mer aux leurres.



Les coefficients grimpants semblent donner également de meilleurs résultats, pour le vent l’orientation ouest, sud-ouest parait meilleure, d’où les dictons: vent terre (nord, est et nord-est) vent de misère poisson reste en mer!!!
Vent du nord - rien ne mord !!!!
Mais les vents de nord, nord-est peuvent aussi être d’excellents alliés, pour atteindre des endroits inaccessibles avec les vents de face.
Exemple : pleine mer 9h52 coefficient 57 et hauteur d’eau 4,15 mètres, la période de pêche la + adaptée se situera entre 7h52 et 10h52, pour la pleine mer la fin de montante semble + prolifique.


Date xxx Coefficient Heure Hauteur
Basse mer 57 04H06 1,95 M
Haute mer 09H52 4,15 M
Basse mer 54 16H20 2,00 M
Haute mer 22H09 4,30 M


Exemple : basse mer 16h20 coefficient 54 et hauteur d’eau 2,00 mètres, la période de pêche la + adaptée se situera 14h20 et 18h20.


Le Lieu

Toute les plages ne se prêtent pas à ce mode de pêche, il faut rechercher les "baïnes" (elles se forment sur un relief ou le phénomène de marée est fort, le sable fin, le dénivelée important, et une forte houle), fosses et cassant ou autres roches, privilégier surtout les secteurs rocheux, les poissons fréquentent ces endroits pour chercher leur nourriture en fonction des marées, ces environnements sont propices aux différents éléments de la chaine alimentaire.
Petite astuce allez consulter Google Earth cela peut donner de bonnes infos sur les spots rocheux.


Soleil rouge


Les plages pentues sont à prospecter en priorité car la hauteur d’eau est plus importante, mais on peut aussi de trouver de beaux poissons dans très peu d’eau.
Dans les estuaires, la concentration des poissons aux alentours des parcs à huitres est souvent très importante.



Conclusion: Le verbe sembler revient souvent dans l'article, la pêche n’est pas une science exacte, il y a tjrs des exceptions qui mettent la règle à l’épreuve. Ce qui est vrai une journée ne l’est pas forcément le lendemain.
Hier est derrière, demain est un mystère ........
En fait l’idéal est de pratiquer une marée complète et ne pas hésiter à varier les distances et changer de spot lorsque les résultats ne sont pas au rendez-vous.
L’aube, le soir et la pêche de nuit sont également à privilégier


Matériel

Les Cannes

Ce qu’on appelle vulgairement une canne à pêche est en fait ,un objet composé de divers; matériaux (composite fibre de verre, carbone…)formé d’un corps rigide effilé à l’extrémité (scion) de longueurs variées, en un ou plusieurs morceaux(brin)qui s’emboite, l’ensemble est aussi nommé blank, auquel on vas ajouter divers accessoires anneaux, porte moulinet…




Aujourd’hui les blanks sont constituées principalement de fibre de carbone liées entre elles avec de la résine (époxy) apportant de bien meilleurs caractéristiques techniques et mécaniques que les cannes en fibre de verre


La fabrication

Le fabricant dispose de plusieurs outils pour construire une canne: une table à rouler (immense table métallique extrêmement plane), un four de cuisson et divers accessoires. Chaque canne est issue d’un mandrin. Ce mandrin est une pièce métallique circulaire et conique qui vient en fait prendre place à l’intérieur de votre canne.


Fabrication canne a peche


Initialement, ce mandrin est nu et accueille une grande feuille de carbone découpée qui s’enroule autour. Cette nappe de carbone est imprégnée avec une résine qui, en cuisant au four, procède au collage de la feuille de carbone. Il ne reste plus au fournisseur qu’à retirer le mandrin pour obtenir ce que l’on appelle un « blank »
Une fois assemblée la canne va subir tout une série de test de courbure (test curve) et de résistance

Les Cannes de surfcasting

3 brins en général et carbone haut module, il existe de nombreux modèles de longueurs et puissances variés (avec des prix très variables), en fonction du composite utilisé, de la gamme et de la marque.

Plusieurs critères entre en compte pour bien choisir sa canne, les principaux sont :

  1. Le matériau
  2. La longueur, puissance, nb de brins
  3. L'action
  4. Les anneaux
  5. Le porte moulinet
  6. Type de cannes (léger ou lourd)

1. Le Matériau

CarboneLes cannes à pêches sont aujourd’hui quasiment toutes constituées de carbone qui a définitivement remplacé la fibre de verre trop souple et lourde. plus légère et plus nerveuse, la fibre de carbone permet de produire des cannes très techniques et relativement solides en fonction de la qualité du carbone utilisé. Le degré de résistance du carbone s’exprime en module en HM (Haut Module), HMS (Haut Module Supérieur) ou encore THMS (Très Haut Module Supérieur)



Le procédé d’enroulement de nappe est soumis à de fortes contraintes
La nappe doit être extrêmement serrée pour ne pas laisser passer
La moindre bulle d’air ou la moindre poussière. Si c’est le cas, le risque de casse est extrêmement élevé.

Contrôler la fiabilité des blank est donc un gros problème pour lequel la seule solution est la fabrication sous « vide d’air »
Ce procédé coûte cher et permet de n’améliorer que l’aspect résistance.
Un autre problème majeur est la perte de nerf. Au fil des utilisations, la nappe de carbone se désolidarise car les résines travaillent (chaleur, humidité, froid etc..).
Peu à peu, la plupart des cannes perdent un certain pourcentage de leur nerf.
Certaines finissent même par se courber.

2. La Longueur, puissance, nb de brins

La longueur varie de 3,5 à 5 mètres ,la plupart sont déclinés en trois brins, voir 4 pour les dernières générations de cannes dites a buscle ,constituées d’un mini scion ou tip en carbone ou en fibre de verre de petite taille, elles ont la particularité d’être très sensible ( facilite la détection de touche), le buscle peut-être dans la prolongation du scion et fixe ou bien déboitable.
Certaines cannes sont livrés avec 2 voire 3 types de buscle interchangeables de puissance différentes.


Emmanchements canne a peche
L’encombrement fluctue en fonction des nombres de brins avec emmanchements classique, inversés ou spigot.
La puissance d'une canne indiquée en grammes est déterminée par sa raideur et donc par sa capacité à propulser des poids plus ou moins lourds. Cette puissance est fonction de la qualité de la fibre employée et de la conicité des blanks.





On détermine leur conicité en mesurant les diamètres du talon et de la pointe du scion et en appliquant le calcul suivant:
(A : B) : L = Coefficient de conicité.
A étant le Ø du talon B le Ø de la pointe du scion et L la longueur du blank
- Si la conicité est forte : la canne est raide, or plus une canne est raide plus elle est puissante
- Si la conicité est faible : la canne est souple, donc moins puissante. Il s’agit en général d’une fourchette correspondant au grammage optimal recommandé par le fabriquant. Ainsi une canne de surfcasting donnée pour une puissance de 100-200 grammes vous permettra de pêcher idéalement en utilisant des plombs dont le poids est compris dans cette plage. La puissance idéale des cannes de surfcasting se situe entre 100 et 250 grammes.

3. L'Action

Désigne la portion du blank qui travaille en premier lors des lancers et le combat avec les poissons L'arc de cercle ou courbure formé sous la contrainte varie du talon au scion.
Plusieurs déclinaisons , dont 3 principales


Action canne a peche


Action de pointe ou progressive/rapide (fast) => Canne au talon très rigide qui travaille graduellement sur les ¾ du blank, sensible à l’extrémité du scion, La pointe plie, puis le milieu de la canne délivre sa puissance et encaisse les chocs. La finesse de la pointe permet d’optimiser de façon considérable la détection visuelle des touches, recommandées pour les pêches à longue distance où il est nécessaire de brider le poisson. L’utilisation de la tresse est préconisée. Absorbe moins bien les coups qui plus est avec de la tresse
Nécessite une technique de lancer irréprochable, Il faut « charger » la canne avec le talon en accumulant de l’énergie puis bloquer et libérer la ligne en même temps, (Pick-up ouvert!) un peu comme les cannes a répartition
La plus polyvalente et la plus chère.

Semi-parabolique/modéré (regular) => intermédiaire entre l’action de pointe et la parabolique
Fléchie du scion au milieu de la canne, un bon compromis pour débuter

Parabolique/lente (slow) => Cannes très souples. La courbure se fait sur toute la longueur de la canne, forme un arc de cercle de la pointe au talon sous la contrainte, cette flexibilité permet de lancer des appâts très fragiles sur de courtes distances mais avec moins de précision, par mer agitée difficile de faire la différence entre une touche et les vagues. Amorti parfaitement les coups
Plus difficile de brider et ferrer le poisson si on l’associe à la souplesse;du nylon.

Les dernières générations de cannes haut de gammes sont équipées de Blank en carbone haut modules, ou nano carbone; très légers avec des scions pleins hybrides amalgame de divers carbone et/ou fibre de verre pour faciliter la détection de touches.

4.Les Anneaux

Leur nombre qui détermine aussi l’action de la canne varie de 5 à 10, certains modèles proposent plus d'anneaux sur le scion, voire plus rapprochés, ce qui rend la sensibilité à la touche plus nette et l'action très rapide.

Ceramique anneaux canne a pechePlusieurs types de céramique constituant la partie intérieure des anneaux ,montés sur châssis acier ,inox ou titane





La céramique : AOL ou Oxyde d'Aluminium;

Plusieurs qualités d'anneaux en Oxyde d'Aluminium chez les fabricants. Suivant leur dureté et leur capacité à réduire la transmission de chaleur, ils n'acceptent pas toujours les mêmes types de fil
Ils équipent les cannes d’entrée de gamme et ils n’autorisent pas l’utilisation de la tresse, trop fragile par leur composition pour résister à l’abrasion du multi filament.

Modèles en Oxyde d'Alumine :
- Shimano Hardlite (SIH)
Légers avec des armatures robustes en acier anodisé, recouvert d’oxyde d’aluminium.

- Fuji; Hardloy
Fabriqué à partir d’un alliage d’oxyde d’aluminium les anneaux hardloy sont polis au diamant
Afin de minimiser la friction et de mouler la céramique de manière permanente autour de son cadre
ce montage donne plus de performance, de résistance à la corrosion et une meilleur évacuation de la chaleur, à utiliser avec du nylon de préférence
- Fuji Alconite
Permet la fabrication d’anneaux plus fins : nylon ou tresse

La céramique SIC : Carbure de Silicium ou Silicon Carbide


Carbure de Silicium ou Silicon Carbide
Si vous souhaitez pêcher avec de la tresse, il est préférable de choisir une canne avec des anneaux SIC, dans ce domaine c’est la marque FUJI qui règne en maître, mais Shimano propose également des guides en carbure de silicium.
Le Sic, présente plusieurs intérêts: meilleure Conductivité thermique
Limite l'échauffement des anneaux lors des très fortes tensions et des lancers


Dureté / Sensibilité
Le Carbure de Silicium possède aussi la dureté la plus importante, 12 fois plus que l'inox, permettant une transmission optimale des vibrations et résonance du blank de la canne.
Anticorrosion, céramique des plus résistantes contre l'oxydation.
Glisse, traitées par un procédé spécifique qui leur offre un lissage parfait.

L'armature ou le châssis :;

Armature anneaux canne a peche
La céramique est fixée sur un châssis métallique qui sert à fixer l'anneau sur le blank
L’acier a été remplacé par l’inox qui résiste mieux à l’oxydation en fonction de la qualité de l'alliage
Le Titane plus léger, plus solide et + cher





Daiwa Carbone AGS Le Carbone AGS (guide air system) de chez Daiwa pour les Cannes a leurres






anneaux K Fuji
La forme du châssis peut aussi avoir son importance:
- anneaux Match
- anneaux Low Rider Anneaux conçus pour la pêche à grande distance, les pattes effilées évitent l emmêlement de la ligne



- anneaux K (anti emmêlement tresse)

Les fixations :

Mono, bi ou tri-pattes

Les anneaux mono patte respectent au mieux l'action du blank, et permettent d'alléger l'ensemble,
Pour des pêches plus fortes, les fixations en "double ou tri-pattes" seront plus solides et résisteront mieux aux lancers les plus puissants.

Anneaux torzite
Pour résumer, les anneaux SIC avec armature titanium sont ce qui se fait de mieux à l’heure actuelle mais de nouveau matériau arrive sur le marché comme le Torzite
Dernière génération d’anneaux de conception Fuji plus compact et petit. Il est du coup plus léger et surtout plus résistant à l'abrasion et aux impacts que son homologue Sic
Cette nouvelle génération de bague céramique équipera seulement les modèles de cannes très haut de gamme.



Pour la fixation des anneaux on utilise une ligature, il s'agit d'un fil enroulé autour de la patte de l'anneau et du blank, qui lie l’ensemble, et que l'on recouvre ensuite d'un vernis pour figer le tout.


Ligature canne a peche

5.Le porte moulinet
Deux principaux type de porte moulinet; à vis ou bien à crémaillère, celui à vis assure une meilleur stabilité au moulinet.

Porte moulinet canne a peche

6.Surfcasting léger ou lourd

Tout dépend du secteur de pêche, coefficient courants, conditions climatiques et des espèces recherchés, a la base le surf léger est surtout utilisé en méditerranée et le surf lourd en atlantique et manche
Cannes surf léger : A utiliser en estuaire, calée ou par mer calme
3,60 à 4,20 mètres très sensibles (pointe très fine de type buscle en carbone scion plein) et plus légères elles permettent de détecter les touches parfois très fines, et d’atténuer la résistance sous les tirées du poisson (idéal pour les sparidés) Le matériel de carpiste peut être utilisé en surf léger (attention à l’oxydation)
Télescopiques ou en plusieurs brins leur puissance n’excède pas 120 grammes
Sensations décuplées sur les grosses prises
Cannes surf lourd : Réservé à l’océan, mer forte ou courants importants
Plus lourde et puissantes ce type de cannes autorise de forte plombée > 120 grammes, deux avantages tenir le fond et obtenir des distances accrues.
3 brins en général de 4 à 5 mètres avec des puissances pouvant aller jusqu’à 250 grammes

Gamme

Longueur Type Secteurs
3,60/3,90 MSurf léger Estuaire, zones rocheuses, parc à huitres, mer calme
3,90/4,20 M Surf mi-lourdEstuaire, zones rocheuses, parc à huitres, mer calme a agitée
4,20/5,00 M Surf lourd Mer forte, zone de fort courant, Océan


En conclusion, les combinaisons sont infinies, la conicité du blank, le nombre et positionnement des anneaux, la qualité du carbone et des anneaux détermine l’aptitude de la canne.
Certains seront plus à l’aise avec des cannes souples et d’autres raides
Si on recherche la distance les cannes dites " dures" sont à privilégier, mais il faut bien maitriser la technique.
Ensuite tout est question de fréquence d’utilisations, de ressenti du matériel et surtout de BUDGET


Les Moulinets

Inventé vraisemblablement en Asie, son rôle est de contenir suffisamment de fil pour lancer et rembobiner.
Description des différentes parties:
1. Le bâti : métal ou en composite, il contient le système d'engrenages (roue de cde, pignons) qui transmet le mouvement de la manivelle au rotor et assure l'enroulement du fil
2. Le pied : permet de fixer le moulinet sur la canne
3. La bobine : en plastique, en composite, en aluminium contient la tresse ou le nylon aussi appelé corps de ligne.( en général les moulinets sont livrés avec 2 bobines)
4. Guide fil ou galet pick-up : fixe ou tournant équipé d’un petit roulement à bille qui évite la friction et surchauffe de la tresse ou du mono filament, pièce à démonter et entretenir régulièrement
5. Molette de frein : vis micrométrique qui permet de desserrer la bobine pour libérer la tresse lors des combats avec les poissons
6. L’anse du pickup : arceau métallique qui récupère le fil avec le galet pour enrouler la tresse ou le nylon.
7. Le rotor : entrainé par la manivelle, il enroule le fil sur la bobine
8. L’anti retour : petit loquet qui permet d’inverser le sens de rotation
9. La manivelle : repliable, démontable, voir réversible, elle permet de récupérer le fil en faisant tourner le rotor

vue eclatee moulinet

Il existe deux types de moulinet, les spinning (tambour fixe) et les baitcasting (tambour tournant).
Le poids, la force du frein, le ratio de récupération, le type d’enroulement du frein, et la qualité de l’anti-retour sont autant d’éléments à prendre en considération pour bien choisir son moulinet.

Spinning Baitcasting reel

Le poids d’un moulinet est exprimé en grammes et il permet de le classifier en style de pêche de la plus fine à la plus lourde.
Moulinet léger : moins de 400g pour toutes les pêches fines comme le lancer léger, le rockfishing, les pêches fines à soutenir, au flotteur, …
Moulinet mi-lourd : de 400 à 600 g pour les pêches intermédiaires comme le surfcasting, la pêche à la bulle, la pêche au Madaï Jig, les pêches verticales, …
Moulinet lourd : plus de 600 g pour les pêches fortes comme le jigging classique, le surf lourd exotique ou pas, les pêches tropicales, …

Le bon équilibre à trouver

Dans tous les cas, le moulinet doit être choisi en rapport avec la canne qu’on souhaite utiliser. L’ensemble doit être en harmonie pour que la pêche soit la plus agréable et la plus efficace possible. Le point d’équilibre est à rechercher juste après le pied du moulinet, l’idéal étant que le centre de gravité se trouve à une dizaine de centimètres maximum celui-ci.

La puissance du frein

Exprimée en kilos, la force du frein indique sa résistance à la traction en action de pêche. Un moulinet dont la capacité de freinage est de 5 kilos indique qu’il pourra résister à des forces de traction inférieures sans libérer de fil sous les tirées du poisson lorsque le frein est réglé en position maximale (serré à fond). On utilise un peson pour tarer son frein, c’est-à-dire calibrer son niveau de freinage. La résistance de la ligne utilisée et la puissance de la canne sont à prendre en considération pour réaliser des réglages cohérents qui ne risquent pas de mettre à mal le matériel.

La récupération : Ratio/TMV

TMV / Ratio correspondent à la récupération du fil sur le moulinet par tour de manivelle
TMV ==> 60 = nombre de centimètres de nylon ou tresse enroulés par tour de manivelle, correspond à une récupération de fil de 60 cm par tour de manivelle
Pour calculer la récupération d'un moulinet, mesurer le diamètre de la bobine(X) afin de connaitre son diamètre.
Le calcul est égal à :(X) x ratio x 3.14 = récupération en cm
Il faut savoir que la récupération dépend du remplissage de la bobine, moins elle est remplie, moins elle récupère.
Pour le surfcasting, il est important de lancer loin, utilisez des moulinets avec un ratio / TMV entre 80 cm et 100 cm pour une récupération plus rapide.
Ces valeurs sont visibles sur la bobine du moulinet.

L’enroulement

Sur les moulinets spinning, deux types d'enroulement possibles:
Spires jointives ou parallèles ==> réservé au nylon
Spires croisées ==> tresse permet d’éviter les perruques lors des lancer
On peut utiliser la tresse sur des spires jointives, tout dépend du poids de votre bas de ligne, Le vent, la tension de la ligne et la maladresse sont + souvent responsable des " perruques "
Les moulinets à tambour tournants enroulent le fil par spires jointives, ils ne peuvent pas être utilisés avec de la tresse multi filament en règle générale.

Garnir la bobine

Commencer par passer le nylon ou la tresse dans l'anneau de la canne le plus gros, le plus proche du moulinet puis faire un nœud sur la bobine.
Pour éviter que la tresse glisse commencer par quelques mètres de nylon (Backup) on peut aussi utiliser une élastique

Noeud bobine moulinet

Remplir bobine moulinet

Ajustement et équilibrage de l'enroulement du fil

Tous les moulinets sont livrés avec des petites rondelles, conserver les précieusement elle servent de cale pour ajuster la hauteur de bobine pour un enroulement optimal du fil.

Enroulement fil sur moulinet

La capacité de la bobine

elle doit pouvoir contenir une bonne longueur de nylon ou tresse de diamètre important 300 mètres environ , elle doit également permettre un bon dévidage de la ligne lors du lancer.

Le Backing (Réservé à la tresse)

La plupart des bobines de surfcasting ont des contenances élevées. Pour un bon dévidage du fil lors des lancers, il est préconiser de bien remplir la bobine.
Le backing (terme anglais) consiste a un pré-garnissage de la bobine avec du nylon ou de la laine.
Le premier intérêt est économique pas besoin d'acheter des bobines des tresses supérieures à 275 M
Le second évite a la tresse de glisser si montage en direct de la bobine
Le Troisième est une sécurité, pêchant régulièrement dans des endroits où circulent beaucoup de bateaux, mieux vaut pré-remplir sa bobine avec un fil plus fin, cela pourra éviter que celui-ci n’embarque votre matériel


Entretien basique

Après chaque sortie, passer le moulinet sous une poire de douche, l’égoutter en le secouant de bas en haut avec le pied.
Laisser sécher et lubrifier les points critiques, manivelle, galet et fixations, supports anse pick-up...

Entretien moulinet

Révision complète

En fin de saison, une révision complète permet d'augmenter la durée de vie des moulinets.
Avant de s’attaquer au démontage complet assurez-vous de disposer de la vue éclaté ou du schéma du fournisseur.
Procéder par étapes, et disposer les pièces dans l'ordre, en général on commence par déposer le bol, retirer la manivelle et l'anti-retour puis le carter du bâti ou se trouve le mécanisme principal, roue de commande et les différents pignons.
Toutes les pièces peuvent être nettoyées avec un solvant par trempage ou avec un coton tige.
Remonter en lubrifiant les différentes pièces pignons, engrenages et roulements.


Tresse ou Nylon

Pour pêcher mieux vaut garnir son moulinet!
L'alternative tresse ou nylon reste un choix personnel ,chaque fils a ses détracteurs,il faut tester les deux dans les mêmes conditions pour ce faire sa propre opinion.
La tresse pour la distance,et le nylon pour son élasticité ? petite piqûre de rappel



TRESSENYLON
Ratio diamètre/résistance***A diamètre équivalent la résistance est supérieure au nylon ce qui permet de pêcher + fin sans perdre de potentiel et donc lancer plus loin**Variable en fonction du produit
Résistance aux nœuds**dépends du nœud**Idem
Détection des touches***Excellente**Moyenne l étirement est variable en fonction du produit
Elongation/Elasticité*Proche de zéro,solicite plus le bas de ligne Optimal pour le ferrage sensation, accentuée lors des combats***Élasticité permet d amortir les coups lors des combats
Discrétion dans l’eau*Faible en fonction du coloris utilisé , le rouge s'estompe après 5 mètres de profondeur***Forte indice de réfraction proche de celui de l eau
Visibilité extérieur***Bonne **Faible
Usure des anneaux*Hausse de température due aux frictions surtout pour les tresses plates ( privilégier anneaux sic)***Moindre Faible échauffement
Moulinet :Traction mécanique/usure galet*Forte sur les axes du moulinet et usure prématurée du galet guide fil (absorbe l eau)***Faible n’absorbe pas l’eau ( Flexibilité, élasticité) et donc moins d'usure.
Mémoire ***Sans*Moyenne ne reprend pas tjrs sa forme initiale après défaut (vrillage ....)
Emmêlements/Perruques**Fréquents***Plus rare
Durée de vie***Forte pas d altérations aux UV**Moyenne a faible en fonction de la qualité ( agression milieu salin ,UV........ )
Abrasion **Bonne , attention quand même aux tresses bas de gamme*Moyenne a faible en fonction de la qualité
Dérive*Sensible aux vents et courants **Moins prononcée
Prix*Elevé 50 euros les 275metres pour les fils tressés celles dites fusionnées sont plus abordable mais de qualité médiocre***Variable
All Rights Reserved by LABRAX56 © 2015 - 2016